Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment faire une bonne analyse SWOT achat

Utilisé en stratégie marketing et dans tout projet de lancement de produit ou d'innovation, le SWOT est un outil d'analyse et de prise de décision.

  • Imprimer

Crée le 1 févr. 2019

Comment faire une bonne analyse SWOT achat

Afin d'être fructueuses, les décisions prises au sein d'une entreprise doivent tenir compte de nombreux facteurs. Mais lesquels ? En synthétisant ses forces et ses faiblesses, il est possible de faire les bons choix stratégiques et d'atteindre des objectifs. C'est exactement ce que permet l'outil SWOT.

La matrice SWOT

Nouveau en concept de succès-marketing ? Sachez qu'un diagnostic de votre marché et de la visibilité de votre entreprise vous permettra d'obtenir des données fiables et précises afin de tirer le meilleur parti de l'analyse SWOT (Strength, Weaknesses, Opportunities, Threats).

Celle-ci porte sur les forces et les faiblesses d'une entreprise, ainsi que sur les opportunités qui lui sont offertes et les menaces qui la guettent. L'analyse SWOT est aussi connue comme le FFOM (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces) et est utilisée pour optimiser la gestion et la politique stratégiques d'entreprise.

Différentes analyses dans la matrice SWOT

Les points faibles comme les points forts peuvent impacter une entreprise de manière positive ou négative. Ils sont estimés à partir d'une technique d'évaluation interne qui déduit les atouts et les lacunes de l'entreprise. Ces éléments sont parfaitement maîtrisables.

Considérées comme des facteurs externes, les opportunités et les menaces sont hors du contrôle de l'entreprise, puisqu'elles résultent d'éléments liés à la politique, la démographie ou l'environnement économique. Bien qu'une entreprise n'en ait pas la maîtrise, elle doit absolument en tenir compte et idéalement, les anticiper.

Quand utiliser l'analyse SWOT ?

Flexible, la matrice SWOT s'utilise :

  • lors de la rédaction d'un business plan
  • en amont de la mise en ouvre d'un plan d'action marketing
  • avant le lancement d'un nouveau produit
  • au cours d'une stratégie pour vérifier si elle est accord avec l'analyse
  • pour réaliser un bilan produit

Dans tous les cas, il est important de préciser le champ d'analyse. Ce n'est qu'ainsi que l'étude SWOT débouchera sur l'élaboration d'un plan d'action efficace et contribuant à la prise de décisions fiables.

Les principes d'une analyse SWOT

Utilisez un tableau à 4 cases pour lister les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces relatives à votre entreprise.

  • Les forces peuvent être les points positifs d'un service ou d'un produit, un point différenciant, des prix bas ou des technologies novatrices.
  • Les faiblesses correspondent aux améliorations à apporter à un service ou un produit et peuvent être une mauvaise image de marque, un manque de ressources ou des prix onéreux.
  • Les opportunités concernent les nouvelles législations, les technologies avant-gardistes ou les nouveaux marchés dont l'entreprise peut tirer parti.
  • Les menaces sont des obstacles extérieurs qui risquent de freiner le développement ou la commercialisation d'un service ou d'un produit. Elles peuvent apparaître comme une augmentation des coûts de production, une crise économique ou une concurrence accrue.

Personnaliser l'analyse SWOT

Il est possible de déterminer plus facilement ces quatre éléments en les catégorisant. Vous pouvez vous concentrer sur les points forts de vos concurrents ou ce que recherchent vos clients. Une comparaison vous permettra d'identifier ce qui est faisable et ce qui ne l'est pas, et ainsi de comprendre quelles sont vos forces et vos faiblesses.

Vous pouvez également classer les critères par ordre d'importance ou illustrer vos arguments par des chiffres. Si les forces et les faiblesses peuvent être évaluées de manière objective, les opportunités et les menaces restent des critères subjectifs. En effet, ce qui peut être perçu comme une opportunité par une entreprise peut être considéré comme une menace par une autre.

Il est important que la matrice SWOT soit concise et claire. Inutile d'entrer dans les détails. Il s'agit ni plus ni moins que d'une rétrospective de la situation à l'instant I de votre analyse.

Comment utiliser la matrice SWOT ?

Une fois le tableau SWOT rempli, les points suivants sont à prendre en compte pour l'élaboration d'un plan marketing :

  • l'organisation de l'entreprise
  • l'organisation du business plan selon les évolutions

Quoi qu'il en soit, vous devrez vous appuyer sur cette matrice pour élaborer des stratégies vous permettant de :

  • stabiliser et optimiser vos forces
  • supprimer vos faiblesses et vous prémunir des menaces
  • mettre l'accent sur les opportunités afin de les saisir

Bon à savoir : l'analyse SWOT ne suffit pas toujours en elle-même et est très souvent complétée par d'autres outils comme l'analyse des risques ou l'analyse PESTEL.

10 conseils pour réussir son analyse SWOT

  • Distinguer les facteurs internes des facteurs externes afin de savoir ce qui peut être maîtrisé ou pas.
  • Rebondir sur des faits et non sur des intuitions. Les chiffres ne mentent jamais !
  • Préciser les données par des chiffres et des pourcentages.
  • Prioriser les évènements ou les tendances qui peuvent impacter la prise de décisions.
  • Synthétiser et se concentrer sur l'essentiel. L'analyse SWOT doit offrir une vision claire de la situation globale.
  • Mettre l'outil SWOT en perspective des principaux objectifs de l'entreprise et de ses filiales.
  • Relier le SWOT aux recommandations marketing afin de développer les opportunités, consolider ses forces, se prémunir des menaces et sécuriser ses faiblesses.
  • Définir le champ d'action du SWOT selon la gamme de produits, le marché ou le Domaine d'Activité Stratégique.
  • Identifier les SWOT, les répertorier et les analyser.
  • Étayer l'analyse SWOT avec des annexes, telles que des synthèses d'études ou des matrices.