Mon compte Je m'abonne

Différence entre accord-cadre et marché à bon de commande

La notion d'accord-cadre est différente de celle du marché à bons de commande. Si la première se définit comme un contrat, la seconde est un projet.

  • Imprimer

Crée le 4 févr. 2019

Différence entre accord-cadre et marché à bon de commande

Le code des marchés publics réglemente les accords-cadres et les marchés à bons de commande. Il différencie ces deux notions en apportant quelques précisions. Il définit la première comme une sorte de contrat conclu entre entreprises et/ou un acheteur public, tandis que la seconde constitue une sorte de projet attribué aux opérateurs économiques. Afin de connaître les particularités de ces deux définitions, en voici les précisions.

L'accord-cadre, un contrat entre les opérateurs économiques

L'accord-cadre est un dispositif définissant les clauses d'un contrat entre un certain nombre de prestataires et régissant les marchés à passer sur une durée déterminée. Il s'agit d'un accord passé entre des opérateurs économiques. Il implique la passation de marchés ultérieurs et confirme l'exclusivité unique ou partagée du projet aux prestataires retenus. Il est réglementé par l'article 169 du code des marchés publics de 2006.

Le pouvoir adjudicateur se sert des accords-cadres pour céder un marché sans avoir à suivre une procédure complète de passation. Il s'engage ainsi à suivre une procédure basée sur la conclusion d'un contrat global préalablement conclu avec un ou plusieurs titulaires conformément aux clauses de publicité déterminées par le code des marchés publics ainsi que des marchés à formalités réduites.

L'article 2 du code des marchés publics apporte également des précisions sur l'objet des accords-cadres. Il existe diverses procédures au choix pour conclure ce contrat, à savoir :

  • L'appel d'offres ouvert ou restreint
  • Les procédures négociées
  • Le dialogue de compétition
  • Les procédures adaptées

En règle générale, un accord-cadre dure 4 ans au maximum, sauf cas exceptionnels à définir. Il existe deux catégories d'accord-cadre : l'accord-cadre conclu avec un prestataire et l'accord-cadre conclu entre plusieurs opérateurs économiques. La première catégorie requiert la référence à l'accord-cadre de rattachement. L'entreprise peut alors être tenue de compléter son offre sur demande du pouvoir adjudicateur. Lorsque l'accord est conclu entre deux ou plusieurs opérateurs économiques, la mise en concurrence est obligatoire.

Le marché à bons de commande, une notion méconnue

Les directives européennes confondent souvent les accords-cadres avec les marchés à bons de commande, sauf qu'il existe une différence notable entre ces deux définitions. À la différence de l'accord-cadre, la seconde expression se traduit comme un marché conclu entre plusieurs opérateurs économiques et exécuté au fil des émissions de bons de commande. Ce type de marché confère aux acheteurs publics la possibilité d'acquérir plusieurs fois auprès d'un opérateur économique en une seule procédure de publicité et de mise en concurrence.

Le code des marchés publics de 2006 n'impose aucune condition particulière quant au recours aux marchés à bons de commande. L'acheteur public est libre de procéder à la passation de ce type de ce marché en fonction du rythme et de l'importance des besoins à satisfaire. D'ailleurs, le marché à bons de commande permet de réduire les coûts de procédure en laissant au pouvoir adjudicateur la chance de bénéficier de propositions avantageuses sur le plan financier.

Le marché à bons de commande contient obligatoirement un objet, un nombre de titulaires, les tarifs de prestation, le montant des commandes et sa durée de validité. L'objet du marché est déterminé en fonction du rythme et de la quantité de travail nécessaire à la prestation. Le pouvoir adjudicateur est libre de décider de l'objet, du nombre de titulaires et des montants des commandes. En revanche, les prix des prestations sont soumis à la réglementation générale. Les marchés indiquant les tarifs dans les bons de commande sont nuls de plein droit. Quant à la durée de validité du marché, elle ne peut dépasser quatre ans, sauf cas exceptionnels, tout comme l'accord-cadre.

Les similitudes entre l'accord-cadre et le marché à bons de commande

Bien que les différences entre ces deux notions soient considérables, elles présentent toutefois des similitudes, à commencer par les parties qui se limitent aux seuls pouvoirs adjudicateurs et aux opérateurs économiques. L'accord-cadre et le marché à bons de commande peuvent être mono-attributaires ou multi-attributaires, c'est-à-dire qu'ils peuvent décider eux-mêmes du nombre de prestataires. Néanmoins, le nombre de titulaires doit concorder avec la quantité d'offres et les besoins du projet. Aucune condition de recours n'est accordée au pouvoir adjudicateur pour réduire le nombre de titulaires. La multi-attribution est souvent justifiée par l'incapacité d'une entreprise à se charger seule de la totalité des prestations. De plus, celle-ci doit garantir la sécurité des approvisionnements, d'où le besoin de l'aide d'autres prestataires.

Le code des marchés publics stipule en son article 77 que l'acheteur public détermine librement le montant des commandes. Cette somme ne constitue pas un frein à la définition des besoins. Le pouvoir adjudicateur peut fixer un montant minimum et maximum. S'il a passé le marché sans des valeurs minimum et maximum, il est alors tenu d'afficher dans la rubrique " quantité ou étendue globale " de l'avis de marché les quantités de prestation à fournir. Dans le cas contraire, les opérateurs économiques ne peuvent répondre face à l'imprécision de l'annonce, sauf s'ils ont la possibilité de prendre une marge en augmentant les prix offerts.

Par ailleurs, la procédure en deux temps figure parmi les points communs entre un accord-cadre et un marché à bons de commande. D'abord, les fournisseurs sont sélectionnés à partir de leur dossier de candidature. Ensuite, l'acheteur public passe sa commande sous forme d'un bon de commande (marché à bons de commande) ou d'un marché subséquent (accord-cadre).